Koh Tao – le rêve bleu

Charles est aux anges, nous reprenons un train et qui plus est le train thaïlandais qu’il avait voulu prendre deux ans plus tôt !

Alors en voiture Simone, c’est parti pour 14heures de trajets :10h30 de train jusqu’à Chumporn et 2h de bateau au petit matin 🙂

Le train est confortable et la nuit venue, c’est le contrôleur qui fait notre lit, pas que l’installation, il met aussi drap couette et tout et tout. Grande classe ! Le matin arrive est nous embarquons sur un bateau direction les plages paradisiaques.

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

A l’arrivée sur l’ile nous nous posons dans un petit coin de paradis. Notre chambre un bungalow à 100 mètres de la plage. Nos deux premiers jours sont consacrés à la bronzette, la lecture et à se remettre de la half moon party qu on a partagé avec 3 français ostéopathes qui ont voyagé en vélo de Bangkok en passant par le Laos et le Cambodge. Courageux les mecs sont alles faire du limbos sous une bar en flamme !

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Après tant d’inactivité, nous renouons avec notre moyen de transport favori : le scooter, à la decouverte de l’ile et de ses points de vues époustouflants

Nous décidons de nous tester à la plongée et ce n’est pas sans appréhension que nous nous inscrirons à la formule « Discovering Scuba Diving » ! Le jour venu nous venons le matin pour la théorie et choisir la materiel à notre taille. La tention monte ! Puis notre moniteur nous dit d’aller dejeuner et de le retouver vers 13h pour le grand saut…. Vous auriez du nous voir au dejeuner, on n’a pas avalé grand chose et le silence etait roi. Chacun perdu dans ses pensées : moi vais-je paniquer sous l’eau et Charles: vais-je supporter l’embout?

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Sur le bateau les moniteurs nous mettent à l’aise et le notre très pedagogue, nous familiarise avec notre future environnement aquatique en nous faisant faire des exercises en bord de plage avec 30 cm d’eau au dessus de notre tête. C’est parti pour l’apprentissage des signes sous l’eau, le nettoyage du masque, … Puis le moment tant attendu arrive, nous nageons et nous familiarisons à notre environnement et ohh que c’est beau. L’apréhension fait place à l’émerveillement et nous en prenons pleins les yeux : poissons multicolores, algues violettes, banc de poissons. Sans meme que nous nous en rendions compte nous sommes allés à 6 mètres et il est déjà temps de remonter 😦

Apres un petit gâteau et un thé bien mérité, notre moniteur nous demande si nous souhaitons faire une deuxieme plongéeà 12m et là c’est un gros « oui » qui nous vient en même temps !

C’est reparti pour un tour et pour etre honnête excepté la descente où il faut regulariser la pression que moi j ai senti passer, nous n’avons pas senti la difference:)

Bref une expérience géniale où nous nous sommes tous les deux surpassés et ressortis avec la banane 🙂

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Le lendemain, farniente et préparation du trajet jusqu’à Krabie. Petit passage devant une curiosité locale: un championnat de chant d’oiseau (Oo) (plus que local : juste 3 éleveurs du quartier s’affrontent).

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Koh Tao

Le jour du depart venu, Charles toujours aussi ingenieux pour être au mieux dans les transports en commun installera, son hammac dans le bateau, ce qui attisera curiosité et jalousie ! Il faut avouer que c’est top confort !

Le soir nous voilà arrivé à Krabie. Après un diner au marché local et une bonne nuit de sommeil, nous prenons un avion tot le matin direction Kualalumpur et la fin de notre périple asiatique.

Plus de photos ici.

Photographies par Charles Gerber.

Publicités

Bangkok, Tuk tuk / ping pong show – le retour !

« Changement », « Souvenir » et « Shopping » sont les trois maitres mots de notre week end prolongé à Bangkok !

Même si nous nous repérons assez rapidement, le quartier de Kao San Road nous parait changé : un immense Burger King et un Starbucks ont poussé! Les petites mamies qui vendaient scorpions, criquets et larves grillées en tout genre demandent maintenant des sous pour se faire photographier avec leur stand !!

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Bangkok

Tout a changé, on vous dit, même la guest house où nous avions dormi deux ans plus tôt :entrée refaite, déco plus chic, mec avec grosses bagouses à l’entrée. Mais trop chouette de se faire un revival 🙂

Après tant de dépaysement, nous apprécions nos bières tant aimées, à savoir une chang pour Charles et une Singha (allelluia 😉 ) pour moi !

Le lendemain, nous essayons de trouver un train direction Penang en Malaisie, mais tout est full pour une semaine au moins! Et pour ne rien faciliter, un attentat a eut lieu à la frontière entre le sud de la thailande et le nord de la malaisie, zone déconseillée par l’ambassade de France! Nous les appelons pour avoir le coeur net et leur verdicte tombe : pas une bonne idée! Nous décidons donc d’opter pour l’ile de Koh Tao dont on nous a dit bcp de bien! L’ Asie étant un pays où il est facile de voyager, nous trouvons en 2 temps 3 mouvements un billet de train de nuit pour le lendemain et un billet d’avion pour arriver à Kualalumpur avant le grand départ pour l’Australie.

En attendant les plages de sable blanc, c’est direction le MBK center, un immense centre commercial, où nous devenons tout simplement fou : iphone et samsung galaxy 3 à 200 euros ( tombé du camion, faux, qui sait…) gadgets et fringues en tout genre, on ne sait plus où donner de la tête !

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Bangkok

Après quelques achats, tous utiles bien entendu, nous essayons de retrouver deux tourdumondistes (blog « De coins en coins ») que nous avions rencontré à LuangPrabang via FX (vous suivez toujours?) mais pas de bol une énorme coupure d’électricité et un crache d’ordinateur pour eux viendront perturber notre rencontre 😦

Le lendemain, c’est samedi et le week end au nord de Bangkok c’est « Chatuchak market », un marché extérieur où l’on peut manger, faire du shopping, équiper sa maison, prendre soin de son annimal de compagnie… Et là craquage, ballerine, lot de 5 tee shirt à 10 dollars, jupe jaune moutarde …. Et je précise pour les mauvaises langues, tout n’est pas pour moi!

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Bangkok

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Bangkok

Charles Gerber photographer - Travel - Thailande - Bangkok

thai-roue

Nous repassons à la guest house, calons nos achats dans nos sacs et nous dirigeons vers la gare pour le train de nuit et bateau vers Koh Tao

Cette petite pause a …

Bien permis à notre garde robe de se faire une beauté
A participer à un changement de programme
Non plus vers la Malaisie mais vers
Génial, l’ile paradisiaque et connue pour la plongé, à savoir
Koh tao pour peut être faire de la plongée.
Oh mon dieux, être entouré de poissons
Kiffant ou effrayant, à voir …

Plus de photos ici.

Photographies par Charles Gerber.

Jamais 2 sans 3 passages de frontières !

Notre troisième passage de frontière de Siem Reap à Bangkok nous pousse à nous remémorer les ligne de La Fontaine : « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage » …

Départ matinal (6h) en direction de la frontière et arrivée prévue à Bangkok vers 15h max, mais cela est sans compter sur la creuvaison simultanée de nos deux pneus arrières sur le trajet vers la frontière!! Un minibus arrive pour prendre le relais et nous voilà séparé! Moi et mon sac dans la première voiture et Charles sur le bord de la route.

1h30 d’attente:

  • pour moi devant le premier poste frontière
  • pour Charles sur le bord de la route, a regarder les gas changer les roues, le long d’une nationale, comme si leur vie valait moins que le business! (Oo)

cambo-bus01

cambo-bus02

…Mais le calvaire n’est pas fini!

Nous traversons un premier poste frontière – PAF tampon de sortie du Cambodge – puis petite marche en plein soleil dans le no man’s land qui a un air de ville Casino – puis au joie 1h30 d’attente pour – PAF tampon d’entrée de la Thailande! A y est, nous sommes de retour en Thaïlande, 2 ans après notre premier passage ici.

20130528-125255.jpg

La différence se fait sentir de suite, routes larges et goudronnées correctement, chauffeur qui se prend pour S. Loeb (quoique c’est courant en Asie du sud est) et des embouteillages de ouf à l’arrivée à Bangkok). Bref, nous arriverons à la nuit tombée et retrouverons un peu nos repères vers Kao San Road, d’ailleurs direction la guest house ou on avait dormi 2 ans plus tôt !

Les bus sont aussi pour Charles l’occasion de tester sa créativité…

20130522-114954.jpg

Siem Reap et les fameux temples d’Angkor

Pour ne pas changer de notre blabla habituel le bus fut long long long et en prime pas de clim : il a fait donc fait très chaud! Arrivée éprouvante avec la recherche d’une guest house et une méga coupure de courant (pour une fois qu’on aurait bien utilisé la clim!)- RRR satanée ville touristique!

Farniente

Pour nous remettre de nos émotions nous nous bookons un hôtel avec piscine et nous trouvons un bon italien pour se faire vin et tomates mozza! Je suis comblée!

Le lendemain: piscine et farniente, vous l’aurez compris, les journées bus fatiguantes sont pour nous une bonne excuse pour ne rien faire le lendemain – enfin si finir la trilogie de Hunger Games qui nous a énormement plu et en anglais s’il vous plait ! On était à fond dedans comme qui dirait !

Nous prenons aussi notre temps car FX (coachsurfeur – saison 1 Vietnam) est à Siem Reap dans quelques jours.

Temples – tranquille

Voici notre programme sur les trois jours de temples qui seront entre-coupés d’un jour de pause à chaque fois avec nos préférences ( : AS et : Charles)

1er jour :

  • Banteay Srei
  • Banteay Samre  
  • Pre Rup
  • Banteay Kdei 
  • Ta Phrom (Tomb Raider) ♥ 

2eme jour :

  • Angkor Wat (levé du soleil) 
  • Preah Khan
  • Neak Pean
  • Ta Som
  • East Mebon
  • Prasat Kronon

————–

  • Rolous Group (couché du soleil) : Preah Ko, Bakong

3eme jour :

  • Angkor Vat 
  • Bayon  

Pas facile de se lever à 5h15 du mat pour admirer un levé de soleil (un peu blindé de monde, mais jolie tout de même!)

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Angkor temples

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Angkor temples

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Angkor temples

Indiana Jones et Lara Croft n’ont qu’à bien se tenir – on arpente les temples avec notre guide papier à la main, à la recherche des fresques et des dessins cachés qui illustrent la vie de l’époque : amusant et instructif !

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Angkor temples

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Angkor temples

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Angkor temples

20130522-112053.jpg 20130522-112015.jpg

Retrouvailles « inattendues »

Lors du retour des temples en tuk-tuk le dernier jour, qui est ce qu’on croise à vélo (quel courage : faire tous les temples en pédalant, déjà rien que de marcher entre les pierres et monter tous les escaliers en plein soleil suffisent à vous faire bien dormir le soir, croyez nous!) … ? Notre couple de Toulousain : Adrien et Lisa. Le rendez-vous est prit pour un petit verre le soir. Plutôt amusant de finir le Cambodge avec eux, alors que nous l’avions commencer avec eux aussi. Le périple a été très différent du notre: ils sont passé par le nord du lac Tonlé Sap, contrairement à nous qui sommes par le sud. Et contrairement à nous ils ne sont pas à la fin de leur périple au Cambodge, mais à la moitié dirons nous. Demain ils renouvellent leur visa en quittant le pays puis en entrant de nouveau. Il faut dire qu’ils aiment prendre leur temps ces Toulousains : pour le Laos ils avaient prit 2 mois et nous 1 seul!

Retrouvailles « programmées »

Le lendemain, nouvelle journée de retrouvailles, mais programmée celle-ci. FX est arrivée et comme à Hanoi on se marre, on se charie et aprés une après midi piscine, il est temps de prendre l’apéro. Deux anciens coachsurfeurs colombiens, qui travaillent dans une association à SiemReap, nous rejoignent. Puis deux de leurs collègues Cambodgiens nous rejoignent et nous emmènent vers un delicieux BBQ Cambodgien à volonté!

MIAM…. Mais avant ça tous en selle : un scoot de nana et un scoot de mecs. C’est parti 🙂

20130522-120310.jpg

Nous passons une soirée au top autour de notre BBQ, où nous faisons tout griller : poisson, viande, tofu, légumes, algues…. en écoutant l’histoire (fascinante) de ce cambodgien de notre âge qui a été moine pendant toute sa jeunesse pour éviter les khmers rouges et qui a quitté son temple à 22 ans pour revenir à Siem Reap et avoir une vie normale!!

Demain au revoir Cambodge et hello Thaïlande!

Les photos sont ici.

Photographies par Charles Gerber.

Kompong Luong, le village flottant

Kompong Luong – le village flottant

Après 2 heures de bus, nous arrivons à Pursat, une des villes les plus proches du fameux village flottant « Kompong Luong », qui paraît il est le plus gros du Cambodge.

Comment y aller?

Maintenant que nous arriver ici, il nous faut trouver un moyen de locomotion pour nous rendre au village flottant, qui est encore à une bonne heure et demi de route. Nous avons entendu dire qu’il était difficile de louer des scooters ici. Nous trouvons donc rapidement un tuk-tuk qui accepte, avec joie (tu m’étonnes, le ga fait la course de sa semaine : on est les seuls touristes!). Mais avant de prendre la direction du village, nous assurons nos arrières et louons une chambre pour le soir (grand confort, pour une bouchée de pain … pour changer).

Le trajet haut en sensations!

Nous embarquons pour le plus long (et flippant) trajet en tuk-tuk du voyage. Le chauffeur emprunte la nationale, que toutes les voitures, et bus, empruntent … à fond!! Le tuk-tuk menace de se renverser, à chaque fois qu’un (vrai) véhicule à 4 roues nous dépasse … Bon j’en rajoute un peu, mais le trajet était très inconfortable, et un peu flippant, allez prendre une nationale dans un pot de yaourt à 3 roues pendant 1h30 et vous allez voir! M’enfin nous avons cette magnifique campagne Cambodgienne pour nous occuper pendant cette longue heure de trajet.

Y a comme une odeur de village flottant…

Au bout d’un moment, notre chauffeur tourne à gauche, pour emprunter un petit chemin de terre au milieu des buffles. Et HOP Anso se sent l’envie de partager son chapeau avec le vent et les buffles, qui s’empresseront de le prendre pour un ballon de foot. Heureusement le gentil chauffeur ira le lui récupérer. Rapidement l’odeur des buffles est remplacer par une odeur tout aussi désagréable : un peu comme une poubelle … nous approchons de notre but : le village flottant!

Embarquement immédiat

Le tuk-tuk s’arrête, nous sommes arrivés à destination. Un petit comptoir, au milieu des déchets à même le sol et des quelques habitations que nous distinguons … étrange, pour le plus gros village flottant du pays, il semble bien petit. La guide parle (à peu près) anglais et nous propose le choix entre 2 formules (marrant qu’ils proposent des « formules » … nous sommes les seuls touristes et semblons perdus sur une autre planète):

  • Naviguer 1h00, uniquement dans la partie « Vietnamienne » du village
  • Naviguer 2h00, dans les parties « Vietnamienne » et « Cambodgienne »

Nous choisissons la 2ème « formule » et embarquons sur un frêle bateau, au milieu du lac du Cambodge : le Tonlé Sap.
Premier stop pour prendre un autre couple de touristes, qui font du homestay dans ce village … SYMPA (il ne faut pas avoir le nez sensible, sur la berge en tout cas).

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Balade au milieu de Kompong Luong

La balade commence et rapidement nous (ne) comprenons:

  • Que notre impression de petitesse du village est normale : les maisons sont en cours de « transfert » plus loin dans le lac. En gros au début de la saison sèche et de la saison des pluies, ils déplacent les maisons de quelques kilomètres.
  • … pas grand chose à notre guide, son anglais est vraiment mauvais, dommage.

Le petit tour est vraiment top et nous ne regrettons pas d’avoir fait demi-tour pour ce village. Ca n’a rien à voir avec tout ce que nous avons vu jusqu’à présent. C’est incroyable comme l’être humain peut s’adapter à son milieu! Il y a de tout dans ce village : garagiste, « supérette », vendeur de glace (non non, pas à manger), réparateur de filets, église, école, centre de secours, station service …
Quel plaisir de voir de nouveau ces chapeaux de riz, typiques des Vietnamiens, se mouvoir partout devant nos yeux. Nous ressentons vraiment la différence de style entre la partie Vietnamienne et la partie Cambodgienne!

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

S03E07 – Kompong luong from Charles Gerber on Vimeo.


La surprise du chef

La guide nous emmène un peu plus loin dans le village voir une ferme (très) locale : un élevage d’alligators!! TROP bizarre! Ils élèvent des alligators, juste enfermés par un pauvre grillage, sous leur maison flottante, juste à coté de l’école du village. Les pauvres sont les uns sur les autres avec seulement 30cm de hauteur pour se dégourdir. Je monte sur le grillage avec des dizaines de grosse bêtes bêtes sous mes pieds, « ce ne sont que de gros sac à main sur patte » me dis je pour me rassurer … MOUAIS, je ne fais pas bien le malin!

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang


Retour sur la terre ferme

La visite se termine, nous remontons dans notre tuk-tuk, pour 1h30 de trajet, tout aussi inconfortable et peu rassurant qu’à l’aller. Sur la route nous verrons même un jeune, tombé de son scooter, il faut dire qu’il y a de gros trous sur la route. Nous nous arrêtons pour lui donner de quoi nettoyer ses plaies … plus de peur que de mal! Arrivé à la tombé de la nuit à notre hôtel. Nous ne trouvons qu’un tout petit restaurant, qui ne semble pas ouvert pour nous rassasier. Il est temps de dormir, nous ne mettrons pas longtemps, la journée à été éprouvante et demain le bus pour les temples d’Angkor part à 7h00 du matin!

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang

Charles Gerber photographer - Travel - Cambodia - Battambang


BILAN

  • Un village flottant ça pue! En tout sur la berge du lac, au milieu ça va.
  • Quelle force d’adoption de ces peuples Asiatiques … pas étonnant que les Vietnamiens à tant résisté aux Américains pendant la guerre! (Oo)
  • Le tuk-tuk c’est bien, mais pas sur les grosses routes
  • Les sacs à mains, ça pousse dans les villages flottants 😉
  • Encore une nouvelle facette de l’Asie que nous venons de découvrir aujourd’hui

Les photos sont ici.

Photographies par Charles Gerber.