Welcome in Sydney

Première 24h00 à Sydney

Encore 8h00…

Nous y sommes presque … plus que quelques heures d’avions, et nous aurons atteint l’autre bout de la planète et l’emblématique ville de Sydney. Le vol est quelques peu inconfortable : survol de typhon oblige … à gauche le hublot m’expose des nuages bien noirs au dessus et au dessous de nos ailes.

  • Anso : « alors c’est comment dehors? »
  • Moi : « Ca va t’inquiète… (mouais, pas étonnant que ça secoue, mais ne rien dire à Anso dans ces cas là!) »
  • Anso (au stewart) : « Why is it shaking like that? Is it gona end soon? »
  • Stewart : « No worries! We are just flying through a typhon »
    … chose à ne pas dire, mais bon Anso s’en sortira très bien … l’habitude des longs vols reviendrait elle?

Le vol se termine (enfin), nous sommes en Australie!!

Australia

Premier contact

L’entrée sur le continent est assez rapide. Un agent fait le tour dans la file d’attente pour la frontière en demandant si nous avons de la nourriture ou du bois, que nous devrions jeter avant d’entrer sur le continent. L’agent qui tampone notre passeport ne vérifie quasiment rien. Et nous, en mode « au taquet » lui disons que nous cherchons du boulot (pas vraiment sérieusement), il répond en rigolant qu’il y a probablement du boulot ici à l’aéroport … ça commence bien! 🙂

Première « balade »

Comme un signe sur ce qui va nous attendre en Australie, le premier moyen de locomotion que nous prenons en Australie est un VAN (je peux vous dire que par la suite, nous allons y passer du temps dans un VAN, à l’heure où j’écris cet article Anso conduit avec pour co-pilote la soeurette). Bref, le van nous dépose à notre auberge de jeunesse, après un bon tour dans la CBD (hyper centre, d’affaire, de Sydney) et la première impression : cette ville est une vraie montagne russe (ça monte et descend beaucoup, partout), ce qui nous fait penser directement à San Francisco!

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Premier chez nous

Nous arrivons dans notre auberge de jeunesse « Blue Parrot », meilleure de Sydney parait il, mais la plus cher aussi. Nous payons 42$ par tête la nuit pour dormir chacun dans un lit superposé, dans une chambre pour 6 … ça change de l’Asie! Les nanas de l’accueil sont super sympas et nous disent « Welcome in Australia! » « Where you from? » « France?! » « Paris?! Oh I LOVE Paris!! » « Yes, you will find a job easily ».
Nous lâchons (telle une délivrance) nos sacs et nous posons une bonne heure pour nous remettre du vol. Bizarre de se retrouver dans un chambre toute petite avec 6 lits et des minis placards (sans compter sur la légère odeur de pieds).

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Première banquière

Juste à coté de l’auberge il y a la NAB, une des banques Australiennes. Nous y allons directement, prendre des renseignements. Nous ressortons 30 min plus tard, avec nos comptes bancaires ouverts, et nos cartes bleues commandées, tout ça pour 0$ (attention ici l’équivalent du livret A est à 4.5%, plafonné à 1.000.000$ … ça fait rêver non?). C’est dingue comme les banques Australiennes t’accueillent les bras ouvert, même si tu n’as pas encore de boulot, ça change de la France où tout le monde est méfiant, où tout est compliqué, particulièrement les banques.

Premier Opéra

La nuit commence à tomber et Anso me convint, avec une extrême facilité, d’aller voir l’opéra pour notre première soirée à Sydney. Nous sortons donc de l’auberge, à la recherche du métro.

  • Moi : « Excuse me, where is the subway? »
  • Passant : (le mec rigole) « Haha! Here we call it train! » (nous finirons par comprendre pourquoi : ici les métros sont gros comme des RER et ont la même fréquence)

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Nous trouvons finalement le « train » et embarquons direction « Circular quai », enfin l’opéra quoi. Dès la sortie du train nous le voyons, il est là, tout éclairé avec les bateaux à quai en premier plan. Vite vite nous devons l’admirer de plus près. Nous nous rapprochons et prenons notre premier verre en terrasse. Et là un sentiment étrange nous envahie: c’est le début d’une nouvelle aventure dans notre voyage, d’une nouvelle vie dans notre vie. A partir de maintenant nous devons tout recommencer : trouver un chez nous, un boulot, des potes (nous ne mettons pas la barre trop haute : ils ne seront pas aussi bons que vous 😉 ) … Sentiment de liberté incroyable, mais un peu flippant en même temps « et si nous n’y arrivions pas? ».
Ah oui sinon : ne pas trop s’approcher de l’opéra, il est beaucoup moins beau de près que de loin 😉

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Premier dîner

Retour à « Kings Cross », le quartier des backpackers et le notre pour quelques jours. Un peu « nasty » le quartier : prostitués, drogués, soulards … Mais pas un restaurant d’ouvert après 22h00!! Nous prenons une pizza et la mangeons à l’auberge. Premier dîner en Australie, nous le prenons dans la salle télé de l’auberge, dans la quelle ça fonctionne comme suit : un ga contrôle la télécommande, a choisi le film, a mit le volume à fond, alors que personne ne le regarde, même pas lui. Bref, nous allons nous coucher rapidement.

Première nuit

Je pense que nous nous souviendrons toute notre vie de notre première nuit en Australie.
Nous allons nous coucher, et sommes les premiers de la chambre à le faire, la chambre est vide. Au fur et à mesure de la nuit, elle se remplie, dans le calme, nos « co-locataires » ont l’air respectueux. Mais le dernier à rentrer, à 1h00 du matin, tout bourré, avec sa conquête du soir le sera BEAUCOUP moins : il « limera », pendant 1h00, (excusez moi du terme, mais c’est le seul qui correspond) (traduction : baisera méchaniquement) la demoiselle qui l’accompagne, dans son lit superposé supérieur. Du coup pendant une heure : lit qui coïne + respiration canine de la part des 2 « animaux ».
« Welcome in Australia!! »

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Premier déjeuner

Anso nous prépare un super déjeuner : Mmh miam miam. Premier plat cuisiné depuis 3 mois!!

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Premiers potes

Rapidement nous sympathisons avec quelques personnes dans l’auberge :

  • Jenna : une petite Parisienne, qui travail à l’auberge, ménage contre couchage gratuit
  • Nicolas : notre belge préféré

Premier téléphone

Il est temps maintenant de se reconnecter au 3ème millénaire : forfait téléphoniques. Nous hésitons à prendre le « Bara unlimited » (HAHA! il fallait bien qu’il existe celui-ci) pour la blague. Mais finalement nous optons pour « Yes Optus », 30$ = 120 min de téléphone (utilisables vers la France) + 500Mo + texto illimité + appels illimités vers Optus. Plutôt intéressant.

Charles Gerber photographer - Travel - Australia - Sydney

Premères têtes connues!!!

Et oui! Quelqu’un que nous connaissons de France (Paris pour être plus exacte) estf en Australie pour voir son frère qui s’est installé ici pour ouvrir sa crêperie. Vous la connaissez probablement: elle est Bauloise, pleine d’humour (vous êtes même peut être « abonné » à ses blagues qu’elle envoie régulièrement par texto), toujours la banane … j’ai nommé Chloé!!! Et je peux vous dire qu’après 3 mois loin de la maison, de la famille et des amis, ça fait du BIEN de voir des têtes connues. Le rendez-vous est prit pour cet aprem. Nous allons au botanic garden, avec Chloé et Pierre, sous une bonne grosse pluie, avec Chloé n’arrêtant pas nous dire « Ah! c’est trop dommage! Ce parc est magnifique sous le soleil, plein d’oiseaux de toutes les couleurs! » … tampis, les oiseaux se sera la prochaine fois. Petit apéro en face de l’opéra, l’espace d’un instant, nous aurions presque l’impression d’être de retour à Paris. Très bonne soirée passée tous ensemble. « BIG UP chlo »

20130704-125824.jpg

Bilan de ses premières 24h00

  • On ne va pas faire long feu dans une auberge de jeunesse …
  • TROP COOL, on est à Sydney!!!! 😀

Pas de photos ce coups ci … ça viendra.

Photographies par Charles Gerber.

Kualalumpur, la pause 5 étoiles

Tout d’abord un gros gros merci à Pauline et Virgine sans qui nous n’aurions pas fait cette pause ultra/ultra confort et à vous les copains car grâce à la cagnotte on a prolongé la pause et fêter comme des rois nos 6 ans ensemble !!

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Kualalumpur est notre pause luxe commence par une arrivée émerveillée au Westin :

20130529-183817.jpg

20130704-125241.jpg

20130704-125253.jpg

Pour faire honneur à tant de confort et de moelleux, nous passerons le dejeuner à la piscine et l’après midi au lit devant « Coyotte Girl » et un film avec Asthon Kutcher ……. No comment !

Se tirer de ce paradis pour sortir diner ne fut pas évident, mais plein de motivation, nous partons arpenter notre quartier à la recherche d’un resto pour fêter nos 6 ans ! Là, nous tombons sur une célébration du nouvel an chinois en pleine rue : impressionnant que ce soit au niveau des couleurs ou du bruit. Pour Charles c’est le paradis du photographe, il dégaine dans tous les sens, un policier viendra même le voir pour lui donner une place tout devant. On est au TOP sauf peut-être quand ils allument l’arbre à pétards ! La ça déconne pas!

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

D’ailleurs, connaissez vous votre signe Chinois? Devinez de nous 2 qui est le rat et qui est le cochon?

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Apres tout ce folklore, la faim se fait sentir et quand Charles me demande ce que j’aimerais manger mon estomac crie « Sushi » ! Et ce sera Sushi de deglingo : boeuf terryaki, saumon, soft shell crab maki, des bières et du vin blanc MIAM, MIAM, MIAM 🙂 🙂 Nous rentrons nous coucher repus !

Le lendemain, apres un petit déjeuner de malade: tout ce que nous desirons est sous nos yeux et se fait sous nos yeux impossible de résister – nous partons à la découverte de la ville, que beaucoup de monde nous a décrit comme un centre commercial géant. C’est pas faux avant même d’avoir découvert Little India ou Chinatown, je me suis achetée un jean et deux hauts et oui faut préparer l’arrivée à Sydney 🙂 🙂 J’adore cet alibi !

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Première étape Little India, on sent l’influence et l’immense marché de sari y est pour beaucoup! Le temps n’est pas non plus de la partie et après un énorme orage tropical, qui nous a trempé jusqu’aux os, nous nous dirigeons vers chinatown, où nous achèterons la 3eme paire de lunette de soleil de Charles du voyage! Lui c’est les lunettes, moi c’est les serviettes allez comprendre!

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Quelques petites boutiques vers l’hotel, puis direction, un roof top avec pisicne où nous avons une vue direct sur les Petronas towers:sublime! Là, nous retrouvons notre ecossais rencontré à l’aéroport pour quelques bières suivi d’ un repas dans une rue animée !

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Le 3ème jour, jour du grand départ pour l’australie, nous profitons du confort et du paradis avant le check out, puis re-seance shopping plus que fructueuse pour Charles et ses pieds puis direction l’aéroport dans la soirée pour petit vol de 8h qui nous amènera vraiment la tête en bas !

Au revoir l’asie et sa chaleur tant climatique que humaine, son dépaysement garanti que ce soit par les paysages ou les coutumes, ses rencontres locales ou mondiales qui nous on permis de nous éclater !

Charles Gerber photographer - Travel - Malaisie - Kuala Lumpur

Plus de photos ici.

Photographies par Charles Gerber.