Vie ma vie de … Photographe à Sydney

Quand nous avons décider de faire ce voyage, un de mes buts était de travailler dans la photographie en Australie. Comme certains le savent, en France, j’avais commencé un business de photographe, mais uniquement comme 2ème activité. Tenter de passer cette activité en première source de revenue, qui plus est dans un pays étranger, constitue un bon challenge.

J’étais prêt à faire n’importe quel boulot en rapport de près ou de loin (mais pas trop tout de même) avec le monde de la photographie, photo de soirée dans des bars, assistant photo … même faire le ménage dans un studio photo m’aurait (presque) convenu.

Donc pendant qu’Anso cherchait des boulots dans des cafés et restaurants, je prospectais, dans l’espoir de trouver un petit quelques chose qui combine objectifs et salaire.

20130312_090628

Plus facil à dire qu’à faire, au fur à mesure du temps qui passait je commençais à me faire à l’idée que ça n’allait pas fonctionner. Pas vraiment étonnant: tenter de bosser dans ce milieu, dans une nouvelle ville, sans aucun contact et en plus pour une durée (très, trop?) limitée (3 mois)!

De la percévérance

Un jour, un couple d’amis (français) me disent, autour d’une bière, qu’une de leur amie, qui est monteuse vidéo, bossait pour un Français, dans un boîte de photo/ vidéo de mariage. Ils me donnent son numéro, en me disant qu’elle est maintenant en plein road trip dans l’outback Australien. Je tente de l’appeler mais le seul interlocuteur qui daigne décrocher est un répondeur (quelques mois plus tard, quand nous serons à notre tour sur les routes de l’outback Australien, je comprendrais pourquoi!!).

Finalement le temps passe et Anso décroche un essai dans un café dans la CBD. Ca met un peu la pression! A quel moment dois décider d’abandonner et de chercher (sérieusement) un boulot dans la restauration?

Finalement dans l’après-midi je reçois un coups de fils d’un Français qui possède son agence photo, spécialisée dans les mariages (tient donc). Il a vu mon annonce sur gumtree (leboncoin Australien … et c’est là que je me réconcilie avec ce site). On parle un peu technique et on prend rendez-vous pour un entretien.

J’avais pas intérêt a foirer l’entretien! La seule piste que j’ai depuis plusieurs semaines!!

L’entretien se passe bien, je découvre que la copine du couple de français que j’avais tenter d’appeler, a bossé dans cette agence.

Je sens cependant rapidement que le patron est un « sacré numéro », genre GROS mythomane, et qu’il va falloir que je soit prudent. Il faut dire que le ga qui vous montre un tas de clips vidéos pour des groupes super connus, comme par exemple Offspring, ou pour la dernière PS3 et qui vous dit « ouais mais tu vois en ce moment je fais principalement du mariage, mais semaine prochaine je vais sur un shooting pour Kylie Minogue … MOUAIS, c’est louche! … MEFIANCE!

Un soupçon de paperasse

Travailler en tant que freelance en Australie est relativement simple. Il faut faire une demande d’ABN (Australian Business Number). Quelques clics en ligne et une semaine plus tard on reçoit le courrier officiel … s’ils ne perdent pas le dossier!! Pour moi ça aura mit 3 semaines! Que ce soit en France ou Australie, même combat: mon dossier se perd dans la nature … peut être un truc avec mon nom de famille qu’ils ne digèrent pas.

IMG_20130407_172145

Mate! I am a photographer!

A y est, j’ai donc un boulot, en tant que photographe / caméraman.

Je vais travailler 2 mois pour cette agence. Principalement sur des mariages, mais aussi des vidéos de promotion web pour des restaurants/golfs, qui notamment réceptionnent … des mariages!

Je bossais généralement le samedi et le dimanche chaque semaine, minimum 12h00 d’affilé et bien souvent même 17h00! Il faut dire qu’ici ils ne prennent pas les photos et vidéos de mariage à la légère, gros budgets, certaines fois nous étions 6 photographes pour le même mariage!!!

20130413_185556

Ce boulot m’aura permis, mis à part d’entendre « Yes I do » tous les week ends, de:

1 – Découvrir différentes cultures, en participant à des mariages grec (soulards), vietnamien (calme), portugais (soulards)…

2 – Manger (et boire) de bons petits plats, ici les photographes ont leur table et sont traités (quasiment) comme les invités (comprenez : vin et bières, mais pas d’alcool fort … réglé par un petit sourir vers la table d’à côté, faut bien fêter la fin d’une longue journée)

3 – Voir tous les plus beaux coucher de soleil de Sydney

20130419_172344

IMG_1526

4 – Prendre les taxis boat et faire un tour sur les ïles perdues dans la bay de Sydney … au coucher du soleil (magique, malgré une demoiselle d’honneur parfois malade en bateau)

20130419_170727

5 – Visiter gratuitement le zoo de Sydney (cher). Et oui les gens veulent des photos de mariage avec une girafe! (Oo) pourquoi pas… M’enfin moi en attendant je ne me gène pour aller voir mes premiers kangourous et koala. Par contre je peux vous dire qu’il n’y a pas grand monde à attendre le bus à 1h00 du mat à la sortie du zoo (Oo)

20130427_213554

6 – Faire mumuse avec des GROS jouets (chers). Le premier jour nous partons récupérer une malette (louée) pleine d’objectifs de compétitions, tous plus cher et plus beaux les uns que les autres … je me suis senti un peu comme un agent secret, avec sa malette pleine de gadget.

20130315_163902

20130315_185245

7 – Me déguiser en robocop

20130419_153624 20130419_182737

8 – Apprendre à lutter pour récupérer son due : le salaire (j’avais raison de me méfier de l’énergumène, il aura mit 3 mois à me payer, après que je le supplie. Je l’avais cerné dès notre entretien de départ, peut être quand il m’a dit qu’il avait bossé sur le dernier clip d’Offspring, alors que maintenant il fait des mariages!!)

9 – Profiter sans scrupule de la plage le lundi, après plus de 24h00 de boulot en 48h00, c’est bien mérité. Et puis de toute façon trop fatigué pour faire autre chose 😉

IMG_20130408_204328

Best job in the world?

Tout ce temps libre m’a permi de préparer ma vidéo de candidature pour la nouvelle édition du « best job in the world« , édition 2013. Cette année il y avait 6 postes à pourvoir, dont un de photographe à Melbourne. J’ai donc tenté donc ma chance.

Avec l’aide d’Anso, et de nos colocataires « temporaires » (merci encore Camille et Nico), je réalise donc cette petite vidéo. Le but étant de dire pourquoi ils doivent me choisir moi (parmi des milliers de candidats), tout ça en seulement 30 secondes!! Exercice compliqué.

Je me dis que je n’ai pas grande chance de remporter le poste, mais que l’exercice vaut le coups, que je n’ai rien à perdre, surtout en ce moment et que j’ai le temps pour préparer la vidéo. Après quelques jours de boulot + des effets spéciaux à couper le souffle (merci la tireuse de skateboard), ma vidéo de candidature est prête.

Best job in the world – lifestyle photographer – Charles Gerber application from Charles Gerber on Vimeo.

… Malheureusement, le prévisible se produit: je ne suis pas sélectionné 😥

Voici la vidéo du vainqueur, félicitations à Roberto Seba.

Perso j’aime bien celle d’une copatriote :

Bref, un peu déçu, forcément, de ne pas avoir décrocher le boulot de rêve, mais tout de même content d’avoir participé et puis, on s’est bien amusé à faire la vidéo… la preuve

Mais au final je peux (fièrement?) dire « MISSION ACCOMPLIE », mon objectif de bosser dans la photo en Australie est rempli.

mission-accomplished

Vie ma vie de … Serveuse à Sydney

Bon bah, nous y voilà, il faut travailler …. Bon bon bon, c’est parti pour un petit tour sur gumtree et seek : hôtesse : oui pourquoi pas ? marketing research : oui pourquoi pas ?, femme de ménage: bofbof je le faisais déjà pas chez moi alors pour les autres !!! , serveuse : oui avec plaisir… Bon pas simple sur Internet mais deux premiers entretiens seront au final un échec. Le premier me demandera de payer 200$ pour pouvoir être sur leur liste d’hôtesses et le deuxième, c’est tout simplement les personnes qui viennent vous voir dans la rue pour que vous donniez des sous pour un projet ….. euh non en fait!

20130312_063314

Il nous reste donc un exercice inconnu jusqu’à présent le porte à porte de cafés, restos et magasins pour se vendre ! Exercice assez déprimant, mais qui force le caractère, le sourire et teste la motivation…et ça paye.. Le deuxième jour de « jobathon », je décroche un essai dans un café de la CBD 🙂 RDV 7h le lendemain pour un essai de 3h pas payé mais bon vu l’expérience que j’ai en tant que serveuse je vais pas chipoter d’autant plus que ça va me permettre de me faire la main !

Bon, c’est parti, moi et ma petite robe noire (il faut être tt en noir) parcourons le menu, découvrons les nombreux style de cafés proposés (un FlatWhite ????!!!!), apprenons à nous servir de l’ordinateur qui imprime les commandes et l’addition et à encaisser – check, saving ou credit ? BREF ça rentre et pas de boulette ou de casse, je dois être faite pour ça … Je suis donc adoptée par l’équipe qui me demande de rester pour le déjeuner en étant payée cette fois -YEAHH j ai décroché mon premier boulot ! Mission accomplie:)

Bon tout ne sera pas toujours si facile et oui, qui l’eut cru ce n’est pas porter 3 assiettes sur la même main, le plus dur mais la compréhension orale surtout quand on ne connait pas encore toutes les boissons proposées! Petit exemple :

–> Moi à une tablée d’hommes d’affaire qui m’appelle (il est 12h/ ils sont arrivés il y a environ 45min et ont jusre bu des cafés pour le moment ) : would you like someting else ? What can I get you ?

–> un des hommes : I’d like a L@€*##%%%

–> Moi : sure it comes with chips and salad 🙂

Et là, ils se marrent tous, et me dit plus doucement qu’il veut un Lemon Lime Bitter, c’est une boisson…… Moi j’avais compris « Lamb » et vu que ce jour là, c’etait la spécialité du jour …… Echec mais ça les a bien fait marrer et moi aussi !

Comme je ne travaillerai que 20h max dans ce café, je me mettrai à la recherche, d’un autre boulot vers la maison et BIM, serveuse dans un italien classe qui fait de délicieuses pizzas – BONHEUR

Grâce à ces deux boulots, j’ai meme pu nous ramener à manger des pizzas, parmigiana, muffins et autre sucreries très (trop) sucrées ! Que demander de plus !

Pour les médisants qui penseraient qu’avec tout ça on a prit du poid et bah même pas, être serveuse c’est physique et on se dépense à fond, surtout quand pendant son temps libre on visite Sydney ou on va profiter de la plage et jouer au beach volley 🙂


20130422_102253

Anzac day – « Lest we forget »

anzac-07

Anzac day est LE jour de fête nationale Australienne, il a lieu le 25 Avril.

En quel honneur?

Ce jour est très important pour les Australiens, il correspond à la mémoire de l’implication de l’Australie et de la Nouvelle Zélande dans la première guerre mondiale. En gros les « Anzacs » ont subit une grosse défaite … si nous avons bien suivi, parce qu’ils ont débarqués sur la mauvaise plage.

… Je vais m’arrêter là et ne pas plagier wikipédia : Anzac day – Wikipédia.

Comment un bon Australien fête Anzac day?

La bataille aurait duré du lever du soleil jusqu’au coucher. En mémoire de cette défaite, les Australiens se retrouvent dehors, tôt le matin pour admirer le lever du soleil et ce jusqu’au coucher.
Mais que font ils entre les 2 me direz vous? Et bien la majeure partie PICOLENT dès le matin et continuent jusqu’au soir!! Rien de bien étonnant quand on connait quelques « spécimens » Aussies.
C’est aussi le seul jour de l’année où les jeux d’argent, hors casino, sont autorisés.

Le jeu d’argent qu’ils pratiquent assidument pendant cette journée s’appelle le « Tow-up ». Voici, en gros comment ça se passe:
Une personne mise de l’argent pour pouvoir lancer 2 pièces (traditionnellement des pennies), on l’appelle le spinner. Il doit lancer les pièces dans les airs, à l’aide d’une spatule en bois, dans l’espoir de remporter la mise (la cagnotte est constitué de la mise de tous les précédents spinner):

  • Les 2 pièces tombent sur face : le spinner gagne
  • Les 2 pièces tombent sur pile : le spinner a perdu
  • Une pièce tombe sur face et l’autre pile : le spinner relance

20130425_164614

Anzac day in a pub from Charles Gerber on Vimeo.

Tout autour de lui, une foule de gens hurlant, des billets à la main et pariant les uns contre les autres si le spinner va perdre ou gagner. En gros si vous voulez parier: sortez votre billet correspondant la mise souhaitée et annoncez votre pari « perdant » ou « gagnant », il suffit ensuite que quelqu’un accepte de parier contre vous.
AMBIANCE garantie!!

… Attention à ne perdre cependant …

Anzac day in a pub … don’t loose from Charles Gerber on Vimeo.

Notre Anzac day à nous

Nous avons passé l’après midi à jouer au « Bowl », un mix entre la pétanque et le bowling, en extérieur, sur du gazon synthétique (wikipedia – Bowls). Assez amusant, surtout qu’au final, c’est encore une bonne occasion de partager un bière au soleil.

IMG_1918 IMG_1922 IMG_1945 IMG_1947 IMG_1967 IMG_1974

Le soir notre coloc nous a emmener dans un « real aussie pub » avec les gens qui jouent au « two-up » dans la cour puis, plus tard dans la soirée de la « live music » avec tout le monde qui chante à tue tête.

20130425_165014

Voici quelques « classiques » dont les Australiens raffolent:


Les amateurs de séries télé, ça vous rappelle quelques chose non?

Et pour nous, ça donnait ça:

Nous avons même eut le droit à un petit Haka improvisé (impressionnante bête (Oo) ):

Bref, on a bien fait la fête et fini dans un bel état 🙂 …

20130425_224608
Ca fait du bien de faire la fête un peu 😉

La vie à Neutral Bay

L’ínstallation

Après deux semaines de recherches intenses et un énorme coup de coeur pour notre future colloc – Serah – ce fut   »love at first sight » nous nous installons dans notre maison –

IMG_1978

Et oui maison avec jardin – et quoi de mieux pour inaugurer la vie en colloque qu’un tour chez IKEA  !! Bon ça n’a rien de différent du notre mais au moins nous rentrons avec un matelas, une couette et des oreiller de quoi passer une bonne première nuit.

Pour ce premier week end : Charles se familiarisera avec son nouveau boulot de photographe de mariage – 11h d’affilée certes mais avec des mets succulents pour le dîner et moi, je me délecte de notre placard et de notre baignoire sans oublier les journées découverte de Sydney et des ballades à faire le long de la côte avec les copains.

Serveuse étant ma nouvelle passion,  à peine arrivée dans notre nouvelle demeure je me mets en quête d’un deuxième boulot et BAM, après deux jour et un essai, me voilà serveuse dans une super bonne pizzeria, notre régime alimentaire ne va pas être très sain…. mais WHAT THE HELL that’s delicieous 🙂

Que de vide sauvage

La première nuit, un opossum se dresse sur ce pattes arrières, juste devant la baie-vitrée, histoire de vérifier que les nouveaux locataires lui conviennent.

www.charlesgerber.net
Le matin nous nous faisons réveiller  par des oiseaux étranges. L’un d’entre eux fait un bruit de SINGE (le Kookaburra), le premier matin nous cherchions un peu bêtement des singes au fond du jardin … jugez par vous même, c’est assez déroutant!!

www.charlesgerber.net


Nos  « roomies »

Serah – l’aventurière excentrique qui nous fera gouter les « pies »

20130415_203441

Kayte – la pub girl grâce à qui nous pourrons suivre tous les gossip sur la vie des stars.

SUE SHI , une petite chienne a moitié Jack Russel a moitié « ? »  qui sera notre petit clown  : accueille chaleurux, calin  mais aussi léchouilles en tout genre… Par contre n’essayez pas de lui prendre son Burger!!

www.charlesgerber.net

TINK and REXIE deux chats qui nous tiendront chaux pendant nos siestes : oui, la vie fut dure !

20130428_213742

4 français à Sydney 

Des têtes connues, après Chloé et Pierre, c’est au tour de Camille et Nico. Comme ça fait plaisir de les voir – la dernière fois, c’était à l’aéroport de Singapour à travers des vitres donc on en a des choses à se raconter … et quoi de plus naturel d’habiter ensemble … en deux temps trois mouvements c’est réglé : ils emménagent dans notre chambre et sont acceptés par toute notre petite colloque 🙂 parfait (Remarquez, pour Sue Shi ce n’est pas dure : elle aime tout le monde!!).

20130322_221612

La vie à 6 sera top, au programme : ballades découverte de la ville et des marchés hippies sous la pluie, beach volley et bronzette, match de foot et barbecues, verres de vin rouge sur la tapis et verres de rouge dans des pub, nettoyage du van…

20130401_135424

www.charlesgerber.net

Mais sutout première leçon de surf : et il faut le dire en toute modestie, nous sommes des DIEUX du SURF, on se lève tous du premier coup, on s’éclate et on kif la vague même si ok il faut encore qu’on pratique notre style…. voyez vous même ….

_MS21363 _MS21368

Nos deux semaines de colloque « Française » se finissent avec l’arrivée d’Alex, Titi, Séverine et Nico avec qui ils vont faire un road trip vers la Gold Coast. A leur arrivée, nous nous retrouvons tous pour un bon match de beach volley et un bon fish and chips :au couché du soleil : ça a comme un air d’éte en France.

Rues de Sydney= Caverne d’Ali baba?

Les habitants de Sydney semblent se lasser bien vite de leurs meubles. Lors d’un après-midi plage avec toute la joyeuse bande nous meublerons notre salon grâce aux « dons » réalisés, généreusement, par les habitants du quartier (qui consiste à poser simplement tout devant chez soi 😉 ). Nous ramènerons, avec l’aide de Camille, Nico et des colocs (liste non exhaustive):

  • Meuble télé
  • Barbecue (même à La Baule on n’en a jamais eut d’aussi bien)
  • Fauteuil (flambant neuf)
  • Banc (pour le jardin)
  • Table x 2
  • Chaises x 4
  • Mapmonde (provenant de notre boutique de déco préférée : typo … l’Australie est en plein milieu!!!)
  • Une batte de criquet (… mouais ok ca ne sert pas à grand chose, mais tout est bon pour décorer quand on est loin de chez soi)
  • Un lecteur de DVD
  • Une lampe
  • Une comode

20130323_181608

Entre trivia, karaoké, beach volley et découverte sans oublier le boulot

La vie à Neutral Bay continue paisiblement entre karaoké et jug de bière le lundi – mais qu’est qui nous prend ….. – trivia game où notre intelligence nous a permis une fois de décrocher un avoir de $30 de bon d’achat pour … des bières!!

IMG_20130409_221207

Parties de beach volley et découverte des sublimes plages de Sydney : balmoral beach, palm beach….

IMG_20130428_135422

D’ailleurs notre première baignade à « Coogee beach » fut forte en émotion. Imaginez, vous venez juste de vous baigner, vous mettez la misère à la Belgique au beachball (c’est vrai Nico, je te mettais la misère) et d’un coups « RRRRRRRUUUUUIIIIIINNNN » … une alerte aux requins. Une nana, dans un anglais impeccable, mais incompréhensible, mégaphone oblige, demande à tout le monde de sortir de l’eau pour cause d’alerte au requin!! Tout les plagistes se mettent le long de la mer et admire les sauveteurs en pleine action! Ils « rident » leur zodiac dans les méga vagues, sous les applaudissements et les encouragement de la foule (en quasi délire, on aurait l’impression d’être à un match de foot).

www.charlesgerber.net

www.charlesgerber.net

… Finalement, il n’y avait pas requin.

What’s next?

Il nous faut bientôt préparer la suite : deux personnes mystères vont bientôt intégrer notre voyage et il nous faut trouver un moyen de locomotion…

tobecontinued---bondi-surfeur