SMOKY et la soeurette – Suite et fin :'(

Previously on « Lets be upside down » : La frangine arrive en Australie, elle tombe nez à nez avec Koala et Kangourou mais la météo n’est pas au rendez-vous alors rapidement SMOKY la conduit dans l’outback Australien, pays de la terre rouge, des cow-boys et des aborigènes!

DINGO!

Le premier arrêt dans l’outback sera dans une ferme, la ferme « Kroombit ».
Au programme:
– Tir au fusil à pompe
– Cours de lasso
– Rodéo de chèvres

Ici pour le tir au fusil on ne dit pas « pool » pour lancer les disque, on dit « Dingo » (le nom des chiens sauvages de l’outback). Pour tous les 3 c’est la première fois que nous avons une arme aussi puissante entre les mains, drôle de sensation.

IMG_1951

Une fois le fusil rangé, il est temps de sortir les lassos! Entrainement sur des squelettes de buffles! Rapidement nous passons à des cibles mobiles : des CHEVRES!! (rigolez pas! Elles ont des grosses cornes les ptites bêbêtes! on fait pas trop les malins!)
Aucun de nous 3 ne fera vraiment le malin, une fois dans l’arène, entouré de toutes ces bêtes (qui est le plus stressé?!).

A la fin notre prof se venge sur moi en m’envoyant sans lasso, pour attraper une chèvre à main nue et la « rider », fais encore moins le malin…
(raison(s) de la vengeance? Je suis Français, il est Néo-Zélandais, et il m’a dit au début « I don’t like French because your rugby team always beats ours! » … chose qui ne s’est pas vérifié au dernier match évidemment!)

IMG_3394

Emerald

Maintenant que nous savons comment tirer au fusil et attraper des chèvres au lasso, nous avons pour nouvelle ambition de devenir riches! Du coups, nous mettons les gaz direction la ville d’Emerald. Programme: chercher des pierres précieuses!

IMG_2019

L’attraction pour touriste ici c’est d’acheter des sauts de terres et d’y chercher des pépites, après une courte initiation de 30 secondes. Inutile de vous dire que nous n’avons rien trouvé, de valeur… Nous ne ferons pas fortune à Emerald.

Ah oui! Anso c’est fait un nouveau pote Opossum!

IMG_3427

IMG_2063

Le spot dodo du soir sera sous un pont sur le quel passe un train de marchandise tous les matins. Réveil efficace!

Blackdown

Départ aux aurores pour le parc de « Blackdown ». Après 2h00 de route de terre au milieu de la forêt tropicale, BIM grosse cascade!

IMG_3446 IMG_3445

Rockampton, YEEEEEHAAA

L’après-midi nous faisons un stop à « Rockampton », qui est réputée pour ses steacks et pour ses concours de rodéos!
Nous nous attendions à une ville de cow-boy et sommes bien déçus (ville très moche!), seule l’arène de rodéo est à la hauteur de nos attentes.

Pour l’apéritif nous aurons le droit à un concours de mangeage de steak, y a du beau bestiau, et pas que dans les assiettes!!

IMG_3680

C’est parti, les 15 challengers entrent dans l’arène, quelques un en chapeaux de cow-boy et quelques autres avec des casques.
YEEEEEEEHAAAAAAAAA!!!

IMG_3661
Bilan : le vainqueur tient une bonne 30aine de secondes et un des gas repart sur un brancard!

IMG_3657

Lady musgrave

IMG_2105Réveil très matinal, nous retournons sur la côte au plus vite: le feu vert de la météo pour les bateaux au départ d’Agnes Water est donné! Nous avons tout juste le temps de faire de la route et être à temps pour le départ pour Lady Musgrave.

Embarquement immédiat! Et c’est parti pour 2h00 de bateau en océan agité! Quelques allusions à un « poulet rôti » auront raison de l’estomac de l’un de nous 3 … BLURPS! Le quel?

Nous arrivons finalement sur la barrière de corail et la fameuse lady (nom de l’île donné en l’honneur d’une dame du coin pour sa générosité parce qu’elle faisait souvent des soirées mondaines, plutôt pas mal comme cadeau).

L’eau est bleu turquoise magnifique!!IMG_3500 IMG_3509

Nous enfilons masques, tubas et palmes pour une « chasse » à la tortue (pour taper la brasse à ses côtés). Rapidement nous en localisons une et nageons en sa compagnie pendant un bon moment. Quelle sensation! On a comme l’impression d’être dans un autre monde, que le temps est suspendu! INCROYABLE! En gros: on est tout excité et elle (la tortue) n’en a rien à scouer!

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO DCIM100GOPRO

Mackay – Blue lagoon

IMG_2251Nous continuons l’ascension vers le nord du Queensland. SMOKY nous conduit à Mackay, une ville sans intérêt, si ce n’est pour son « lagon ». Rien de bien excitant, mais suffisamment « Aussie » pour le signaler: une superbe piscine (avec tobogan, pelouse autour … un mini « center parc ») est mis à disposition de tous, au milieu de la ville pour GRATUIT!! Ils donnent même de la crème solaire! C’est pas en France qu’on verrait ça, non?

Whitsundays

Arrivé à 7h du mat dans la ville d’Airlie beach, pour notre départ dans une croisière en voilier pour l’une des attractions principales du Queensland (et de l’Australie): les Whitsundays!
Pour être honnête, je les attends un peu au tournant, comme tous les points touristiques où tout le monde dit « c’est magnifique » et quand tu arrives ça fait PSCHITTT! On verra bien.

Nous embarquons à bord du Siska, en voilier de course rouge, MAGNIFIQUE. Il est prévu pour 20 personnes, mais nous ne sommes que 12 à bord, quelle chance!! En plus le capitaine et ses skippers sont super sympas.

Quel bonheur d’avancer sur l’eau à bord d’un beau voilier de course: juste le bruit du vent pour contempler le magnifique paysage!

IMG_3884 IMG_3879 IMG_3847

L’après-midi nous arrivons aux Whitsundays et c’est à la hauteur de leur réputation! C’est MAGNIFIQUE! Et avis aux kyte surfeurs, c’est le spot idéal: couloir de vent, 60 cm d’eau plate partout et de magnifiques bancs de sables pour assaisonner tout ça!
Seul (petit, mais piquant) hic : des raies stingers trainent partout. Elles se font dorer la pilule sous l’eau. Heureusement elles sont peureuses et filent dès que nous nous approchons à moins de 3m.

DCIM106GOPRO DCIM106GOPRO

Le soir, mouillage dans une belle crique, bières avec tout le monde et admiration des étoiles depuis le pont du bateau! Tous au taquet au cas où une baleine déciderait de nous rendre visite …

Le lendemain matin nouvelle plongée en masque et tubas et nouvelle rencontre avec ces bonnes vieilles tortues! Toujours aussi MAGIQUE!

Parti de cache-cache!

La traversé en bateau est maintenant terminé. Il est temps de retrouver notre smoky et de dormir quelques part dans les alentours.
Nous trouvons un premier spot (non officiel) et nous couchons. 1 heure plus tard (23h00) un garde frappe à la fenêtre et nous demande de bouger. Nous roulons 5km et nous garons dans un endroit bien isolé … 1 heure plus tard, le même garde nous chasse encore (crise de nerf et de fou rire dans le van!). Nous finirons la nuit hors de portée de notre garde préféré!

Townsville

Ville de laquelle la frangine prendra son vol pour retourner à Sydney.
Nous y passons 1 nuit, sur une aire de repos de camionneurs, quelle belle dernière soirée avec la famille 😉

IMG_3932
Un tour express à l’aquarium local. Le seul au monde avec des récifs de coraux vivant à l’intérieur!! Un bon moyen de découvrir la vie sous-marine pour les allergiques aux tubas 😉

IMG_3957 IMG_4020

12:00, il est temps de déposer Marika à l’aéroport. C’est passé vite! On espère que ton expédition kangourou a été un succès soeurette!

IMG_2344

Plus de photos ici.

Photographies par Charles Gerber.

Publicités

Invité mystère #2

20:00, un petit stop dans un fast-food puis direction l’aéroport pour réceptionner le 2ème invité mistère : la FRANGINE!!

Arrivé à l’aéroport de Brisbane, je la vois, elle ne me voit pas. A défaut de voir son sac défiler sous ses yeux un petit panneau « Expédition Kangourou – Soeurette » fait son effet 😉
Retrouvailles et présentations rapides avec Smoky sur le parking du tarmac. Hop nous filons direct vers le spot dodo de la nuit : le même que celui de la dernière nuit avec Manue (Cleveland, banlieue « chic » de Brisbane).
Tellement de choses à ce dire, nous finissons à 1:00 du mat. Je sens qu’avec la frangine on va se coucher plus tard!

Nous apprenons d’ailleurs que des paris ont été pris sur nous! Du genre « ils rentrerons avant 1 an, ils ne tiendront jamais » … fallait nous tenir au courant les amis, nous aurions parié aussi!

Currumbin

Le lendemain matin nous l’emmenons dans notre petit coin de paradis, histoire qu’elle puisse se remettre du décalage horaire tranquillement sur le plage de Currumbin.
Malheureusement les vagues ne sont pas au rendez-vous. Anso et moi tentons de surfer un peu, mais sans succès.

La soirée arrive, après un petit verre, nous faisons pour un petit délire « Waynes world ». On se pose juste sous LA piste d’atterrissage de l’aéroport de Coolangatta, les avions passent juste à une dizaine de mètre au dessus … sensations fortes GARANTIES!!

IMG_3181

Daisy hill (koala)

Le temps n’est pas au rendez-vous le lendemain matin, nous décidons d’abréger le programme « plage et surf » et de prendre la route.
Le premier stop nous mène à Daisy Hill, un centre de préservation de Koalas.
Et BIM! Premier animal Australien pour la soeurette, au 2ème jour! On est bien parti!

IMG_3183

IMG_3213Par contre bel échec pour le spot de dodo cette nuit là : nous finissons, sous des trombes d’eau, par nous garer au fin fond d’un parc national, au milieu de la boue et des grenouilles!
L’initiation de la vie dans le van pour la soeurette est un peu violente :
– cuisine sous la pluie, à la frontale à l’arrière du van
– session extermination des moustiques à coups de claquettes dans le SMOKY et BAM et BIM et BOUM (Anso cachée sous la couette : « y en a un encore ici! »)

Le lendemain matin la pluie est de l’histoire ancienne, une micro randonnée sur un sommet et BIM!! On tombe nez à nez avec un wallaby! 2ème animal pour la frangine!

IMG_3226

Noosa

Après cette belle rencontre nous traçons vers Noosa, mignonne ville côtière (un La Baule en plus joli), où nous étions déjà passés avec Manue quelques semaines plus tôt.
Balade sur des plages paradisiaques et recherche de Koalas (attention aux torticolis!).

IMG_3252

Le soir elle a rendez-vous avec une connaissance, si c’est pas beau ça. Un Français qui bosse en cuisine dans un restau et vit dans son van: classique!

De mon coté je m’essaye à une petite session surf au soleil couchant. Les vagues sont trop puissantes et trop courtes: je me fais lessiver pendant 1h00 pour une seule vague de réussi!
J’apprend en plus, par l’ami de Marika que la rivière juste à coté de la plage de surf et infestée de requins … GLOUPS!

Emundi, le marché matinal

Le lendemain matin le temps n’est toujours pas au rendez-vous, nous décidons d’aller visiter un marché local. On y sent la forte influence Européenne avec les stands de saucisses, de bretzels et de galettes « complètes ».

IMG_3282

La pluie, toujours la pluie … pas facile à gérer quand on vit à 3 dans un mini espace. Nous décidons d’enchaîner toujours plus tôt sur la suite du programme, en espérant trouver le soleil.

Stop express à « Rainbow beach », pas bien intéressant et finira même de nous achever le moral de la journée avec son panneau indiquant tous les morts dans la région ces 5 dernières années 😦

Maryborough et sa star locale

Le prochain stop est culturel et oui, ça arrive en Australie!
Nous visons « Maryborough », la ville de « Marry Poppins »!! Cette ville est plus exactement la ville où vivait l’auteur (elle) de ce fameux livre!
Nous arrivons de nuit et, après un stop dans LE pub de la ville (pas très ambiancé!), trouvons un parfait spot de dodo à coté du club de bateaux local.

IMG_1878

IMG_3291

Petite discussion matinale avec un Australien qui avait fait le tour de l’Europe dans sa jeunesse (encore un). Il nous demande comment est la situation économique en France « well, no really good you know » … BREF!
Une petite ballade matinale nous permettra de découvrir une ville aux allures un peu féérique, un peu à la disneyland … pas étonnant que Marry soit née ici!

IMG_3333

Petite photo avec la star locale et hop « en SMOKY Simone! »

IMG_3326

Agnes Water, on reviendra …

Dernier stop sur la côte où il est possible de surfer (plus au nord la baignade est déconseillée en raison des méduses MORTELLES … et non pas des requins 😉 ).
Nous arrivons à 12:00 sur la plage, à 12:15 la board est à l’eau!
Les vagues sont pas mal du tout, mais nous avons troqué l’eau turquoise pour de l’eau MARRON!!
C’est l’heure du cours de surf particulier pour la frangine!

DCIM101GOPRO DCIM101GOPRO

Notre lieu de campement (non officiel) du soir nous permet d’admirer un superbe coucher de soleil!

IMG_3334

Cette ville est aussi connue pour être le point de départ d’expéditions vers l’île de « Lady Musgrave », la partie la plus au sud (moins touristique, mieux préservée, mais moins connue) de la fameuse barrière de corail.
Malheureusement la météo ne permet pas de naviguer pour l’instant. Nous décidons de tenter notre chance plus tard et de partir pour une virée dans l’outback en attendant.

… suite au prochain épisode!

Photographies par Charles Gerber.

Anso et Charles sont sur un surf …

…. qui tombe à l’eau?

LES 2!!! 😉

Maintenant que Manue nous a abandonné, nous voici de nouveau tous les 2, accompagnés de notre fidèle destrier « Smoky ».

Mais un nouvel invité surprise nous rejoint d’ici une 10aine de jours. Il ou elle, prendra un vol interne Sydney-Brisbane pour nous rejoindre sur la côte est.

IMG_3056

Que faire en attendant?

SURF!!
Ca fait quelques milliers de km que la « board » voyage avec nous et qu’elle ne sort que (trop) peu souvent, seulement 2 fois :

  • Manly (Sydney)
  • Byron bay.

Currumbin – Spot idéal pour débutants

map-currumbin

IMG_3171

Ca tombe bien, nous sommes à porter de « Smoky » de Currumbin qui, à en croire notre lonely planet, serait un spot idéal pour des stars de la glisse comme nous … vous l’aurez compris, un spot pour débutant. Nous décidons donc que l’attente de notre prochaine invité sera mis à contribution pour nous mesurer aux vagues.

A peine arrivés sur la plage du Currumbin, qui se situe à l’estuaire d’une rivière, ce qui rend les vagues régulières de taille raisonnables et surtout très longues (idéal pour nous: faut le temps de se lever sur l’engin!!), nous sautons à l’eau. Sensations au rendez-vous, et ce dès les premières petites vagues (les grosses ayant pour seul résultat de nous « lessiver »).

DCIM100GOPRO

L’accident

Dès le premier après-midi, alors que je surf comme un malade, un aileron surgit de nul part, suivit d’une grosse mâchoire …

aileron d’une planche de surf et mâchoire d’un surfeur locale que j’ai vu d’un peu trop près! Quoi? Vous pensiez à quelque chose d’autre?

Finding-Nemo-Shark-Wallpaper-HD

Bref, un surfeur est passé trop près, mes pieds l’ont échappé belle!

Résultat: avec son aileron de compèt, ce boucher a carrément découpé l’arrière de notre planche, d’une bonne 15aine de centimètres :’-(

On part direct à la recherche de quelqu’un qui pourrait nous réparer tout ça! On est là pour surfer, pas pour faire des châteaux de sable!

IMG_3172

Sans planche et bin …

… tu peux pas surfer!

Après 4 boutiques (fermées) nous tombons sur un atelier de planches, des sofas troués à l’avant, tout ça au fond d’une court … Finalement le proprio arrive, c’est un designer de planches. Il jette un oeil à notre planche et nous dit que c’est pas joli joli! Il va pouvoir nous réparer ça, pour 10$, en un aprem … je pense qu’il nous aime bien et qu’il nous fait un prix. Il faut dire que le monsieur en question est un sacré numéro, une 60aine d’année, passionné par le surf, son métier et les voyages. Nous passons 1h00 à discuter surf et road trip avec lui (il en a fait un dans un combi wolkswagen en Europe dans les années 70!!).

Les réparations seront fini « tomorrow at the end of the afternoon » … « hein?!! Mais quoi?!! Nous on veut surfer!!! ». Nous lui demandons où est ce que nous pouvons louer des planches de surf pour un bon prix. Il nous donne quelques adresses, puis sort une magnifique longboard (de sa confection), installe notre leach et nos ailerons dessus et nous la donne en nous disant « Give it back to me when you will get your board back tomorrow » 😀
Il nous prête sa superbe planche, sans rien demander (je vous l’ai dit, il nous aime bien!), alors que nous lui laissons seulement notre planche (dégueulasse) en « caution » …. AHHHHH, le « no worries mate spirit » 😉
Sacré bonhomme.

Nous retournons rapidement à la plage pour tester sa planche : de la bombe atomique! Très longue et fine, elle prend rapidement de la vitesse dans les vagues.

Le lendemain quand nous lui rendons sa planche, il nous fait même un petit cadeau : une clé spéciale surf pour changer les ailerons sur notre planche! Un mec en OR! Le genre de rencontres pour lesquelles nous voyageons!

Dommage, nous n’avons pas pensé à prendre une photo avec lui.

SURF – BILAN

Quelle joie de découvrir ce sport.
Sport complet, mais un peu « grisant ». Nous nous rendons rapidement compte que c’est un sport très difficile et que la progression ne se fait que (très, trop) doucement. Pour un après-midi passé dans l’eau, si vous êtes chanceux (et doué, mais bon au début c’est pas trop ça), vous ne prenez que maximum une 10aine de vagues, ce qui limite la progression. Contrairement au ski par exemple.
Mais quel bonheur quand vous vous levez le matin et que vous filez dans l’eau, sous une pluie déluvienne, pour prendre les vagues!

IMG_3175

Y a pas que le surf dans la vie!

Nous ne ferons (malheureusement) pas que surfer durant cette semaine. Il faut dormir et manger aussi. Là pour le coups c’est un peu moins marrant. Vivre dans un van sur la route, tant qu’on bouge, c’est amusant, mais quand on fait du sur-place, ça l’est beaucoup moins.
Tous les soirs c’est le même rituel:

  1. Manger dehors, dans un parc (matin, midi et soir d’ailleurs), la vue y est magnifique (on peut y voir des pelicans), mais certains soir nous aimerions manger dans un « chez nous »
  2. Trouver un « spot » pour dormir. Le camping dans son véhicule est tout juste toléré, du coups tous les jours nous cherchons un endroit tranquille, où nous ne dérangeons personne (heureusement l’Australie est sûre, nous ne le ferions pas dans certaines villes de France)

IMG_3167

… Bref, le soir et les jours de pluie, il peut arriver que nous ayons un peu le cafard. Heureusement des petits coups de téléphone en France, le surf et les magnifiques coucher de soleil remettent du beaume au coeur.

IMG_3063 IMG_3062 IMG_3061

Photographies par Charles Gerber.

… Une vidéo arrivera un jour, mais bon on est tellement en retard que ça attendra 😉