Cusco et la vallée sacrée

Après une arrivée très matinale (4h du mat), nous nous posons dans le quartier typique de San Blas pour une petite sieste avant de partir à la découverte de la ville. Nous tombons immédiatement sous le charme de la ville et de ses hauts murs incas. De plus, la fête du soleil approchant, la ville est en pleine ébullition. Nous assistons à des défilés très colorés dans les rues.

CGP_20140617134355_10

CGP_20140629110752_158

Pour notre première journée, nous nous perdons dans les rues et nous renseignons pour le trek du Salkantay, chemin inca de 4 jours qui amène lui aussi vers le Machu Picchu. Après un comparatif, de prix (de 250$ à 560$), de matos et un petit tour sur tripadvisor, nous optons pour la compagnie Terra Quechua / Bioandean. Nous partirons de manière à être de retour pour l’Inti Raymi. En attendant qu’on vous raconte ce fabuleux trek et la découverte du MachuPicchu, voici Cusco et la vallée sacrée.

Cusco, le nombril de l’empire inca

Le lendemain Hélène et Vincent arrivent à Cusco et nous décidons de faire un « tour for tip » avec un guide très « unagy/aware » qui nous explique les croyances de la civilisation incas, la localisation des différents « chacra de la terre /Pachamama » à travers le monde. Nous irons également voir de plus près les feux d’artifices qui pètent tous les jours pour finir par un très bon pisco sour, cocktail à base de pisco et citron et de blanc d’oeuf.

CGP_20140618135739_32

CGP_20140618142036_34

CGP_20140618122331_29

On a appris que : Cusco signifie nombril en quechua et que la ville aurait une forme de puma / le nom du rappeur Tupac viendrait de Tupac Amaru, nom du fils de l’inca qui essaya en vain d’organiser une résistance face aux conquistadors 

CGP_20140617134115_07

Nous passerons également beaucoup de temps flâner dans les rues ensolleilées, à regarder les défilés organisés quasi quotidiennement, les quelques matchs de la coupe du monde et à manger de délicieuses galettes/crêpes à La bohème (petite crêperie tenue par une française adorable, allez-y sans hésiter).

CGP_20140618112608_27

CGP_20140626121033_72

Nous ferons également du shopping dans les nombreuses boutiques, ce qui nous vaudra l’amour d’une vendeuse qui nous habillera en locaux !! On est beau non?

CGP_20140629105917_151

CGP_20140617205043_22

Inti Raymi aka la fête du soleil

Après nos un peu plus de 100km à pied lors du Salkantay et du Machu Picchu, nos pieds ne sont pas usés (genre!), et nous décidons de nous réveiller tôt pour aller assister à la procession depuis Coricancha (enclos de l’or) De là, nous pouvons admirer les différentes corporations, ethnies passées ainsi que l’inca et sa femme. Sublime!

CGP_20140624092645_37 CGP_20140624100028_42 CGP_20140617124652_01

Une fois la procession terminée, nous faisons réchauffer nos cuisseaux pour monter en haut de Sacsayhuamán, plus connu sous le nom de « sexy woman » !!! Cette forteresse inca accueille la suite de la cérémonie où….. âmes sensibles s’abstenir…. ils sacrifient un lama.

CGP_20140624132010_50

Avec ce sacrifice et plus précisément le coeur du lama qu’ils jètent dans les flammes avec la chicha (alcool local), ils savent si l’année à venir sera bonne ou pas. Bonne aubaine pour nous tous, cette année sera bonne et pile au moment de cette annonce le soleil est réapparu … je vous dis pas l’ambiance générale!

CGP_20140624154703_60

 Pisac

Après une bonne journée de repos où nous avons pu fêter le passage de la France en huitième de final, nous partons le lendemain après midi à la découverte des ruines de Pisac qui mêlent terrasses pour l’agriculture, bains, cimetières, habitations, entrepôts et bien sûr temple de la lune et du soleil !

CGP_20140626165157_94

CGP_20140626163300_86

CGP_20140626165653_99 CGP_20140626171829_104

Le chemin du haut des ruines à la place du village est très plaisante. Nous passons même par un tunnel construit par les incas pour relier les deux versants de la montagne.

Moray et les salinas

Le lendemain direction Moray et les salinas avec Helène et Vincent. On négocie un taxi et une heure de route après on peut apprécier l’ingénieux système de terrasses en amphithéâtre  qui permettait de simuler tout une série de microclimats. 7 degrés d’écart entre le centre des anneaux et le haut des terrasses! (Oo)

CGP_20140627125547_112

CGP_20140626164409_89

Nous marchons ensuite en direction des salines avec des directions approximatives, digne du père fourasse (données par l’agence) : « lorsque le chemin se sépare en deux dans la vallée prenez le plus large » !!! Mais tous en tant que vraix aventuriers nous trouveront notre chemin facilement. Fallait suivre les traces de pas – style chaussures de marche !!  Easy non ?

CGP_20140627134111_114

CGP_20140627144335_119

CGP_20140627144711_121

CGP_20140627134130_115

CGP_20140627153347_123

Et là au détour d’un virage, les salinas et les quelques 4000 bassins blancs ! Improbables, impressionantes et magnifiques.

CGP_20140627154820_124

DCIM119GOPRO

On a lu que : les salinas seraient apparues comme un châtiment des dieux, les paysans ne travaillant pas assez la terres. Scientifiquement il serait plus probable que la tectonique des plaques est fait remonter une poche d’eau salée! 

Reste que la vue de ces salines au milieu des montagnes est plus qu’insolite!

CGP_20140627162549_139

Ce n’est qu’un au revoir …

… Le lendemain c’est (déjà!) notre dernière journée en compagnie de Vincent et Hélène dans ce voyage. Ils nous abandonnent pour rentrer en France dans seulement quelques jours 😦

Pour notre dernière journée ensemble les Incas ont décidé de marquer le coups avec une dernière journée de défilés typiques! Cette ville est vraiment incroyable, coup de coeur pour nous, raison pour la quelle nous y sommes resté 7 jours.

triptic_cusco_defile

Au revoir les amis, le prochain verre que nous prendrons ensemble sera en France maintenant. Ca va faire bizarre de plus vous croiser de temps en temps :-/

Drôle de sensation de les voir partir et nous rester …

Photographies par Charles Gerber.

Publicités